© 2019 by Joseph Moog

  • Instagram - White Circle
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • YouTube - White Circle
  • Vimeo - White Circle

"Clearly he is already among the most brilliant of pianists"

(Gramophone, Bryce Morrison)

 

Joseph Moog, né en 1987 captive le public par sa maturité artistique, sa virtuosité transcendante, ses programmes audacieux, et ses propres compositions. Il se voit attribué trois prix important, le prix Gramophone Classical Music Award dans la catégorie "Jeune Artiste de l’année", le prix International Classical Music Award dans la catégorie “Instrumentiste Soliste” (2014) et “Jeune Artiste de l'année” (2012). Il était nominé aux Grammy Awards 2016.

 

Les critiques encensent le Steinway Artist et le considèrent  comme l'interprète le plus intéressant de sa génération, comme la personnalité la plus impressionnante de la vie musicale actuelle. Il est apprécié au même titre par la presse et le public pour sa maturité artistique, sa virtuosité transcendante, ses programmes sophistiqués et variés. Dans le cadre de ses récitals, il attire articulièrement l'attention par ses propres compositions.

Appelé 'un chercheur de trésors' par Radio Bremen, il surprend le public en sortant d'un répertoire conventionnel, avec des oeuvres rarement jouées, d'une virtuosité vertigineuse "Golden Age" telles que Godowsky, Rubinstein, Moszkowski ou Friedman. Le jeune artiste allie une authenticité stylistique à la beauté du timbre, la qualité du toucher, mêlée à une présence scénique étonnante.

 

Joseph Moog ouvrira la saison 2018/2019 à Toulouse avec son récital au 'Piano aux Jacobins' à la Philharmonie Luxembourg avec le 5ème concerto de Saint-Saens et l'Orchestre de Chambre du Luxembourg, suivie par des invitations aux centres musicals comme la Royal Albert Hall Londres avec le Royal Philharmonic Orchestra et le 2ème concerto de Rachamninov, la New Japan Philharmonic avec le 2ème de Brahms et Lawrence Foster à la Sumida Tryphony Hall  Tokyo. Ensuite, il fera ses débuts avec l'orchestre de l'Opéra d'Oslo sous la direction de Cristian Macelaru, au Mosel Musik Festival, le Festival de musique à Dantzig et ultérieurement avec le Chicago Symphony Orchestra et le Royal Philharmonic de Liverpool.

 

Les points culminants de la saison  précédente eurent lieu avec l'orchestre philarmonique d'Helsinki, philarmonie de Stuttgart, de Prague, Théâtre National de la Sarre, orchestre philarmonique Posznan ainsi que l'orchestre des concerts Lamoureux à Paris, et dans le cadre du festival de piano Ruhr, l'interprétation du concerto pour piano d'Alexander Skrjabin, à l'occasion du centenaire de la mort du compositeur, à Dortmund Konzerthaus, rencontre personnelle et étincelante. Une relation étroite  s'est établie avec  le jeune artiste  et son début en novembre 2014 au Wigmore hall, où suivront des invitations régulières en récital. Il a également remporté  de nombreux  succès à la série de concerts  internationaux Lancaster, ainsi qu'au festival de piano New Ross, à la série de concerts internationaux à Fribourg, récital à Istambul et au festival de piano Eesti Konsert à Tallin.

 

En Amérique Joseph Moog s'est également fait connaître avec l'orchestre symphonique du Colorado sous la direction de Gilbert Varga en 2011 suivi d'Invitations  pour le Cycle  international de piano Gilmore à Kalamazoo, Frick Collection à New York, Philip Lorenz Memorial concerts à Fresno, festival international Portland, festival de Ravinia, Washington  Performing Art Society et festival international de Miami. 

Les temps forts de la saison 2013/14 seront des concerts au Royal Albert Hall de Londres, à l'Auditorium du Louvre à Paris, au théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg, De Doelen à Rotterdam, à l' Auditorium della Conciliazone de Rome, salles de concert de Dortmund et Berlin, Laeiszhalle de Hamburg, Meistersingerhalle de Nuremberg et ses débuts aux festivals internationaux, comme La Roque d'Anthéron, Piano festival de Miami, La Folle Journée de Nantes, Klavierfestival de la Ruhr, le festival Tivoli de Copenhage.

 

Joseph Moog s'est produit comme soliste avec de nombreux orchestres: Philharmonia Orchestra London, Orchestre Métropolitain de Montréal, Beethoven Orchester Bonn, Bruckner Orchester Linz, Netherlands Radio Philharmonic, Bournemouth Symphonie Orchestra, Deutsche Radio-Philarmonie, l'Orchestre Philarmonique Slovène, l'orchestre Symphonique de la Radio de Moscou, l'orchestre Symphonique de Varsovie, l'orchestre des pays de la Loire, l'orchestre symphonique de Flandres.
Il a joué sous la direction de chefs renommés comme Yannick Nézet-Séguin, Andrey Boreyko, Juanjo Mena, Thomas Sondergard, Christian Vasquez, Gilbert Varga, Christoph Poppen, Pablo Gonzalez, Nicholas Milton, Ari Rasilainen, Marcus Bosch, Toshiyuko Kamioka, John Axelrod, Fabrice Bollon, Karl-Heinz Steffens, Theodor Guschelbauer, Petr Altrichter, Patrick Lange, Othmar Maga, Philippe Entremont, Markus Poschner, Michael Sanderling.

 

La discographie abondante de Joseph Moog est encensée par les critiques et la presse internationale. Il reçoit pour cela  de nombreux prix. Son enregistrement du 2ème concerto de Brahms et de la 'Burlekse' de Richard Strauss sous la direction de Nicholas Milton a paru en 2017 sous le label Onyx Classics. Le nouveau album bien anticipé presente les 'Douze Etudes' avec la 'Etude retrouvée' de Debussy et 'Gaspard de la Nuit' de Ravel sera publie en novembre 2018.

Joseph Moog a donné de nombreux concerts, notemment à la Philarmonie de Cologne, à Stuttgart - Liederhalle, à Francfort- Alte Oper, à Dortmund, à Rome, Freibourg, au Gasteig de Munich, à Vienne-Konzerthaus, à Salzburg- Großes Festspielhaus, à Miami et Denver, à Prague-Rudolfinum à Rio de Janeiro, à Tel Aviv, à Paris. Invité en 2008, au "New Grand National Theatre" à Pékin avec le deuxième concerto de Rachmaninoff, cette prestation a été retransmise à la télévision nationale chinoise.

 

Le parcours de Joseph Moog s'est enrichi de nombreux prix: Gramophone Classical Music Awards 2015 (Artist of the Year), International Classical Music Awards (ICMA) 2012 et 2014, prix des directions de concerts Allemand, 4 Supersonic Awards, les prix d'encouragement Rheinland-Pfalz et du Festival de Schleswig-Holstein, Pianist's Choice, le prix Groupe Edmond de Rothschild des Sommets Musicaux de Gstaad, et enfin le Rhein-Mosel Musikpreis. Il est nominé aux Grammy Awards 2016 (catégorie: Best Classical Instrumental Solo).

 

Joseph Moog est né dans une famille de musiciens professionnels. Dès l'âge de quatre ans il commence l'étude du piano, puis entre très jeune à la Musikhochschule de Karlsruhe. Il poursuit ses études chez le Prof. Bernd Glemser à la Musikhochschule de Würzburg et ensuite chez le Prof. Arie Vardi à la Musikhochschule de Hanovre.